Un emballage honnête 

La crise financière fait rage, l’environnement est sens dessus-dessous, les gens perdent leur emploi et ceux qui en ont un, travaillent tard pour tout finir. Nous vivons à la vitesse supérieure dans un amas d’informations où le présent compte plus que le passé. 

D’une part, nous souffrons d’un manque d’enthousiasme, et d’autre part, la crainte de manquer de tout nous préoccup : Manque de temps, manque de sécurité, manque de calme et manque de simplicité. Tel est, en somme, l’air du temps. 

Les vraies valeurs 
Nous souhaitons revenir aux valeurs familiales authentiques où simplicité et proximité sont ce qui importe le plus. C’est sur cette réalité que doit reposer la branche alimentaire. L’alimentation n’est plus un art mais une science. Il ne s’agit plus d’un marketing judicieux mais du talent des producteurs de denrées alimentaires pour communiquer des valeurs justes et revenir au simple et au pratique. Les produits locaux ont toujours la cote. Mais d’autres cultures influent notre goût. Les spécialités d’autres pays seront donc de belles opportunités. 

Une tendance claire 
Nous constatons, dès aujourd’hui, une augmentation de la demande pour des emballages alimentaires transparents, dans toute l’Europe. L’Europe Centrale et l’Europe du Sud étant des zones pionnières. Nous voyons une nette tendance pour les barquettes à viande et pour les emballages de plats préparés. Certains producteurs de denrées alimentaires sont prêts à aller plus loin en introduisant des emballages semi-transparents non seulement pour que les aliments soient toujours visibles pour le consommateur, mais aussi pour se distinguer sur le présentoir frigorifique. 

Moins d’impact sur l’environnement 
Nous voulons voir des emballages qui réduisent l’impact sur l’environnement. Ils pèseront moins et les matériaux seront remplacés par des matériaux alternatifs écologiques. Le PET recyclé des bouteilles en plastique progresse rapidement sur le plan global. Tout le superflu sera éliminé, dans la mesure où la solution demeure pratique pour le consommateur. On peut déjà voir que l’empreinte carbone de l’emballage représente un paramètre concurrentiel auquel les industries alimentaires attachent de plus en plus d’importance. 

Le futur est simple 
Pour l’avenir, nous proposons des emballages au look simple et dont l’impact sur l’environnement soit réduit au minimum. Ceci sera de préférence associé à une juste quantité d’innovations pour les procédés et les produits. En effet, le résultat financier en dépend. Et au final, c’est bien ce qui compte.​