Aucune substance dangereuse dans les produits Faerch

Les substances dites « problématiques » utilisées dans la confection d’emballages alimentaires occasionnent certaines inquiétudes et alimentent le débat. Faerch n’en utilise aucune dans sa production et applique le principe de précaution. Cela signifie que nous réalisons des tests de manière approfondie pour garantir l’utilisation de produits sains.

 
Un certain nombre de substances à risque a alimenté les tabloïds de la presse européenne au cours de l’hiver 2011/2012, telles que le Bisphénol A, les huiles minérales migrantes provenant de matières phosphorescentes et les substances présentes dans les encres d’imprimerie. Elles sont utilisées dans de diverses et nombreuses applications, comme pour l’enrobage des armatures en carton ou pour les emballages en métal par exemple. Ces substances sont soupçonnées d’être nocives ou/et de perturber le système endocrinien (hormonal).
 
En tant que producteur d’emballages alimentaires, nous souhaitons souligner que nous n’utilisons aucune des substances mentionnées ci-dessus dans la fabrication des produits Faerch et que nous ne l’avons jamais fait. Le principe de précaution est primordial pour nous, ce qui signifie concrètement que nous testons nos produits au-delà de ce que la législation nous impose. Si nous n’avons pas la preuve scientifique de l’innocuité d’un matériau ou d’un composant, nous nous abstenons formellement de l’utiliser.
 
Cependant, le problème est que, pour certains matériaux fréquemment utilisés dans la fabrication d’emballages alimentaires, il n’existe aucune législation règlementant leur utilisation. Il n’y a donc ni étude, ni texte pour expliquer les conditions d’utilisation sécuritaires de ces matériaux, les quantités maximales à intégrer, les précautions à prendre…
 
Il n’en est heureusement pas ainsi dans l’industrie du plastique qui a été réglementée depuis de nombreuses années. Il existe, en effet, une directive concernant les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. Ceci représente la garantie qu’aucun matériau ou composant constituant les emballages alimentaires ne comporte de substances nocives pour la santé. 
Nous ne pouvons qu’encourager les autorités à faire en sorte que ces règles s’appliquent à l’intégralité des matériaux utilisés pour les emballages alimentaires. Ainsi, les producteurs, les distributeurs tout comme les utilisateurs finaux pourront être sereins quant à l’innocuité des emballages sur la santé.