Faerch publie son premier rapport annuel sur la responsabilite sociale de l'enterprise

Faerch, l'un des principaux producteurs européens d'emballages plastiques pour l'industrie alimentaire, a publié son premier rapport sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE), qui permet aux parties prenantes d’avoir une vision globale de la stratégie RSE de l'entreprise, de ses priorités et de ses performances par rapport aux objectifs et initiatives RSE. Vous pouvez trouver le rapport ici.
 
Le rapport RSE de Faerch livre le bilan annuel des performances opérationnelles et responsables du groupe en 2013. Il montre comment l'entreprise adapte son modèle dans le cadre d'une stratégie de performances durables, fondée sur les valeurs et les dix principes du Pacte Mondial de l'ONU*.
 
L'année dernière, Faerch a défini cinq thèmes d'action de responsabilité sociale considérés comme particulièrement pertinents : l’utilisation de plastique recyclable, le climat, la sécurité alimentaire, l’éthique et l’intégrité, et enfin les collaborateurs. Ces thèmes ont été soigneusement sélectionnés selon les domaines d'intérêt des parties prenantes, et suite à une analyse interne de différentes activités effectuées par Faerch. Dans son premier rapport RSE, Faerch fournit un point précis sur son avancement dans ces cinq domaines d'action.
 
« En fixant les objectifs de nos initiatives RSE, nous nous soucions de nos différents interlocuteurs : clients, collaborateurs, collectivités, régulateurs et actionnaires, » précise Lars Gade Hansen, PDG de Faerch. « Faerch est une entreprise responsable qui souhaite communiquer sur ses activités RSE. De ce fait, les rapports RSE annuels seront le principal outil pour communiquer des informations sur ces initiatives, afin de permettre à chacun, de mieux comprendre qui nous sommes en tant que société. »
 
Si le rapport 2013 porte principalement sur les objectifs de l'usine danoise, il présente aussi les nouveaux objectifs RSE quinquennaux pour l'ensemble du groupe, y compris les installations au Royaume-Uni et en République Tchèque. Faerch se donne pour objectif d’atteindre les résultats escomptés d’ici à 2018.
 
Points forts du rapport :

• L'utilisation de plastique recyclable dans la production d'emballages plastiques a permis de réduire les émissions de CO2 de 50 %  par rapport au niveau de 2009.
• L’investissement dans quatre installations dédiées au nettoyage du plastique recyclé juste avant sa transformation.
• La politique « cradle to cradle » a engendré le développement d'un plastique noir innovant qui peut être repéré et trié à des fins de recyclage.
• Depuis 1996, Faerch a réduit d’un tiers sa consommation d'énergie, soit une économie de 21 millions de kWh par an.
• En 2013, l'entreprise a atteint son objectif d'être alimentée à 100 % en énergie renouvelable provenant de sources éoliennes et hydrauliques.
• L'ambition d'avoir une consommation énergétique qui ne dépasse pas 1,7 MWh par tonne de produits finis et vendus, malgré la croissance.
• 15 % des matières premières dérivées du pétrole utilisées pour la production de PP ont été remplacées par du talc.
• En 2013, Faerch a mené une analyse de risque offrant une vue d'ensemble approfondie et systématique des risques potentiels de corruption.
• En 2013, le service juridique a formé l'ensemble des services aux règles juridiques de la concurrence.
• Mise en place de mesures de sécurité renforcées en 2013.
 
« Les dix principes du Pacte Mondial de l'ONU (UN Global Compact) sont conformes aux valeurs et pratiques professionnelles de Faerch. Ce programme constitue une base solide et saine pour formuler l'agenda de responsabilité sociale de l'entreprise. A terme, Faerch aimerait adhérer au Pacte Mondial de l'ONU.www.unglobalcompact.org