La nature dicte la norme 

Le phénomène mondial du « cradle to cradle » met l’accent sur les produits pouvant avoir plusieurs cycles de vie. Et dans ce contexte, le plastique a une carte à jouer. 

Il n’y a pas de déchets: tout doit pouvoir être recyclé. C’est le concept de base sur lequel repose le « cradle to cradle », où l’homme se doit d’imiter la manière dont nature crée les choses. C’est pourquoi, l’accent est mis sur le fait, que les matériaux doivent, non seulement être biodégradables et inoffensifs, mais doivent également pouvoir intégrer un nouveau cycle de vie et contribuer ainsi activement à améliorer le monde dans lequel nous vivons. Nous savons déjà que cela est vrai pour les plantes, les arbres et les arbustes qui absorbent le CO2 et s’en servent pour se développer. 

Contrairement à d’autres idéologies environnementalistes, le « cradle to cradle » ne vise pas à réduire la consommation ou la quantité de matériaux, mais consiste plutôt à adapter la production, afin que tous les matériaux puissent être réutilisés.

Le rPET, un pas dans la bonne direction 
Dans la pratique, lorsqu’il est question de recyclage, un facteur joue un rôle déterminant: La quantité de matériaux disponibles. Le rPET offre un avantage de taille, étant donné qu’il y a de grandes quantités de bouteilles en plastique, qui peuvent être nettoyées et utilisées comme matière première pour la fabrication de barquettes en plastique. Ce processus consomme environ la moitié de l’énergie requise pour la production de matériaux neufs, aussi, le rPET ne se contente pas d’intégrer un processus « cradle to cradle », mais il consomme en outre moins d’énergie. Cependant, le respect des principes du « cradle to cradle » ne passe pas uniquement par le recyclage et la réduction des émissions de CO2. C’est pourquoi, la fabrication du rPET fait en sorte, que les nouveaux matériaux soient utilisés d’une manière, qui leur permet d’intégrer un cycle de recyclage par la suite – notamment en misant sur les mono-matériaux, qui facilitent grandement le triage des déchets en plastique après utilisation. ​